Larix decidua Mill., 1768

Mélèze d'Europe

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Larix decidua Mill., 1768
Famille : Pinaceae
Nom français : Mélèze d'Europe
Description botanique courte : Arbre élevé, pyramidal, à écorce gerçurée-écailleuse, à branches étalées ou réfléchies, éparses, non verticillées ; feuilles caduques, naissant par fascicules de 15 à 20 de tubercules saillants, linéaires, molles, herbacées, d'un vert clair ; fleurs monoïques ; chatons mâles globuleux, jaunâtres, les femelles violacés, munis de bractées ; cônes dressés, solitaires, ovoïdes-oblongs, long de 3 à 4cm, gris-brunâtres, à écailles ligneuses, minces, persistantes, rhomboïdales, tronquées ou échancrées, lâchement imbriquées, égalant ou débordant les bractées ; graines géminées, obovales-tronquées, largement ailées ; 5 à 7 cotylédons.
Type biologique : Phanérophyte
Floraison ou sporulation : Mai-juin.
Écologie : Se développe à l'étage subalpin, de 1 200 à 2 400 m d'altitude. Essence de lumière affectionnant une atmosphère sèche et ne craignant pas le froid. L'enracinement est profond et fasciculé, cette espèce tolère tous types de matériaux mais le sol doit être bien alimenté en eau. Espèce sensible aux pollutions atmosphériques. Forme les mélézins à la base de l'étage subalpin supérieur. Essence pionnière.
Position phytosociologique : Piceion excelsae, (Rhododendro ferruginei-Vaccinion myrtilli).
Statut indigénat : indigène (ou natif)
Menace Rhône-Alpes : LC
Conservation taxon : Espèce peu commune mais qui ne semble pas menacée.
Usages : Utilisée dans l'industrie du bois. Victime cyclique (tous les 13 à 15 ans) d'un insecte ravageur (Zeiraphera diniana, la tordeuse grise du Mélèze) dont les larves consomment la quasi totalité des aiguilles, provoquant la quasi absence de croissance les années de prolifération.
Remarques : Larix decidua Mill. et Larix kaempferi (Lindl.) Carrière donnent l'hybride Larix x marschlinsii Coaz.
Citer cette page merci de créditer :
Pôle d'information Flore et Habitats de Rhône-Alpes. 13/11/2018 www.pifh.fr
Images non libres de droit. Pour toute utilisation hors contexte, merci de nous soliciter préalablement.
© PIFH

CHOROLOGIE

Chorologie française : Répartie naturellement à l'étage subalpin des Alpes internes et intermédiaires, notamment du Sud (de 1 200 à 2 400 m). D'autres 'races géographiques' sont introduites à l'étage collinéen.
Chorologie Rhône-Alpes : Naturellement présent en Oisans, dans les Grandes-Rousses, en Maurienne et Tarentaise, et dans le secteur du Mont-Blanc. Planté ailleurs.

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica

Consulter le glossaire