Yucca filamentosa L., 1753

Yucca

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Yucca filamentosa L., 1753
Famille : Asparagaceae
Nom français : Yucca
Description botanique courte : Plante stolonifère, dépourvue de stipe (faux-tronc), haute de 1 à 4 m. Les feuilles, basales, sont rassemblées en rosettes. Elles sont lancéolées, brusquement raccourcies à l'apex, à marges entières (non denticulées), aplaties et minces, souples, scabres, longues de 50 à 75 cm et larges de 2 à 4 cm. Les marges des feuilles s'effilent généralement en formant des filaments blancs. Les inflorescences forment de très grandes panicules ovoïdes issues de la rosette, hautes de 75 cm à 1,5 m. Les fleurs sont retombantes, à périanthe globuleux et à sépales distincts, acuminés à l'apex, blanchâtre ; elles sont longues de 5 à 7 cm et larges de 2 à 3 cm. Les fruits sont des capsules dressées déhiscentes, oblongues, longues de 4 à 5 cm, et renferment des graines noires de 6 mm de diamètre.
Floraison ou sporulation : Juin-août
Écologie : Cette espèce est cultivée ; elle est susceptible de s'échapper de culture sur des sols sableux, sur les talus et dans les décombres dans la région. Sur le littoral, il arrive qu'elle soit établie dans les dunes.
Statut exogénat : exogène (xénophyte, « alien »)
Invasibilité : taxon exotique (ou cryptogène) non envahissant
Menace Rhône-Alpes : NA
Usages : Plantée pour l'ornement dans les parcs et jardins.
Identification : Cette espèce se distingue des autres Yuccas ornementaux introduits en Europe et échappés de culture ou établis par l'absence de stipe (faux-tronc) et des feuilles souples, à marge non denticulées, s'effilant en formant des filaments blancs.
Remarques : Cette espèce est originaire d'Amérique du Nord. Il s'agit du Yucca cultivé le plus résistant au froid.
Citer cette page merci de créditer :
Pôle d'information Flore et Habitats de Rhône-Alpes. 13/11/2018 www.pifh.fr
Images non libres de droit. Pour toute utilisation hors contexte, merci de nous soliciter préalablement.

Aucune photo disponible
pour ce taxon

© PIFH

CHOROLOGIE

Chorologie française : L'espèce est citée çà et là en France métropolitaine, particulièrement dans le Puy-de-Dôme, le Rhône, la Drôme, les Bouches-du-Rhône, le Var et sur le littoral de Loire-Atlantique. Elle est établie au moins sur le littoral et en région parisienne.
Chorologie Rhône-Alpes : Dans la région, l'espèce est signalée dans l'Est lyonnais, la moyenne vallée du Rhône, la basse-Isère, le Diois, le Tricastin et le sud des Cévennes. Le statut d’indigénat des mentions de l'Est lyonnais et d'Ardèche est inconnu ; l'espèce est indiquée comme s'échappant très rarement des jardins dans la Drôme.

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica

Consulter le glossaire