Yucca gloriosa L., 1753

Yucca

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Yucca gloriosa L., 1753
Famille : Asparagaceae
Nom français : Yucca
Description botanique courte : Plante rhizomateuse haute d'1 à 5 m. Elle possède un stipe (faux-tronc), simple à l'état jeune, parfois ramifié chez les individus âgés. Les feuilles sont souvent vert-glauque, lancéolées, terminées en pointe épineuses. Elles sont relativement variables, pouvant être rigides et droites à plus souples et arquées-recourbées. Les marges ne sont pas denticulées, et peuvent être teintées de jaunâtre ou de rougeâtre. Les inflorescences forment de très grandes panicules ovoïdes, hautes de 90 cm à 1,5 m. Les fleurs sont retombantes, à périanthe globuleux et à sépales distincts, acuminés à l'apex, blanc crème (souvent teintés de pourpre-rouge à l'extérieur) et longs de 4 à 7 cm. Les plantes européennes ne produisent pas de fruits à l'heure actuelle.
Type biologique : Nanophanérophyte
Floraison ou sporulation : Juillet-septembre
Écologie : L'espèce est en voie de naturalisation à l'étage planitiaire dans le Sud-Ouest et le Midi, sur des substrats sableux ou rocheux, dans les friches temporaires.
Statut exogénat : exogène (xénophyte, « alien »)
Invasibilité : taxon exotique (ou cryptogène) potentiellement envahissant, pouvant régénérer localement (naturalisé) mais dont l'ampleur de la propagation n'est pas connue ou reste encore limitée
Menace Rhône-Alpes : NA
Usages : Cette espèce est plantée pour l'ornement dans les parcs et jardins.
Identification : Cette espèce se distingue de Y. filamentosa par la présence de stipe (faux-tronc), et des feuilles ne s'effilant pas à la marge en formant des filaments blancs. On peut la différencier des autres espèces de Yucca ornementales introduites en Europe et échappées de culture ou établies (Y. aloifolia et Y. elephantipes) par ses feuilles non denticulées, souvent colorées de jaunâtre ou de rougeâtre.
Remarques : Ce taxon est originaire de l'est de l'Amérique du nord. Il peut être relativement variable ; une variété recurvifolia est parfois distinguée, considérée par certains auteurs comme une espèce à part entière.
Citer cette page merci de créditer :
Pôle d'information Flore et Habitats de Rhône-Alpes. 13/11/2018 www.pifh.fr
Images non libres de droit. Pour toute utilisation hors contexte, merci de nous soliciter préalablement.

Aucune photo disponible
pour ce taxon

© PIFH

CHOROLOGIE

Chorologie française : Cette espèce est en voie de naturalisation, en particulier sur les littoraux méditerranéen et atlantique, ainsi que dans le Limousin, le Midi et çà et là ailleurs.
Chorologie Rhône-Alpes : Dans la région, elle est citée dans une localité de l'Est lyonnais et dans le sud des Cévennes, en Ardèche. Le statut de ces populations (plantées, échappées, établies?) est inconnu.

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica

Consulter le glossaire