Clematis alpina (L.) Mill., 1768

Clematite des Alpes

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Clematis alpina (L.) Mill., 1768
Famille : Ranunculaceae
Nom français : Clematite des Alpes
Description botanique courte : Tige sarmenteuse, grimpante, presque glabre. Feuilles fasciculées, bi-triternées, à folioles ovales-lancéolées, incisés-dentées, la terminale pétiolée. Fleurs d'un bleu violet, rarement blanches, grandes, penchées, solitaires, axillaires, sans involucre.
Type biologique : Phanérophyte
Floraison ou sporulation : Juin-juillet.
Écologie : Recherche les ambiances de demi-ombre assez fraîches, dans les landes semi-boisées, les lisières et les forêts de montagne claires, établies sur des chaos rocheux moussus, que ceux-ci soient calcaires ou siliceux. En Rhône-Alpes, entre 750 m et 2 500 m d’altitude.
Position phytosociologique : Rhododendro-Vaccinion, Piceion excelceae, Juniperion nanae.
Statut indigénat : indigène (ou natif)
Statut(s) non réglementaire(s) : ZRADal, ZRAD
Menace Rhône-Alpes : LC
Conservation taxon : Etablie dans des biotopes spécialisés (forêts et landes sur blocs rocheux), apparaît peu menacée par les activités humaines. Sensible aux travaux sylvicoles. Ouverture brutale du couvert forestier, lors de coupes forestières importantes, les travaux avec des engins lourds et la création de pistes forestières peuvent être néfastes à certaines populations. Meilleure prise en compte de la présence de cette plante dans le cadre des aménagements sylvicoles est nécessaire, notamment dans les Préalpes et les massifs intermédiaires, où elle est nettement plus rare et vulnérable.
Citer cette page merci de créditer :
Pôle d'information Flore et Habitats de Rhône-Alpes. 13/11/2018 www.pifh.fr
Images non libres de droit. Pour toute utilisation hors contexte, merci de nous soliciter préalablement.
© PIFH

CHOROLOGIE

Chorologie française : Alpes de la Savoie et du Dauphiné uniquement.
Chorologie Rhône-Alpes : Assez fréquent dans les massifs internes des départements de la Savoie et de l’Isère (Vanoise, Grandes-Rousses, Oisans), se raréfie dans les massifs intermédiaires (Beaufortain, Belledonne, Taillefer), pour devenir nettement plus rare dans les massifs préalpins.

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica

Consulter le glossaire