Clematis vitalba L., 1753

Clématite des haies

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Clematis vitalba L., 1753
Famille : Ranunculaceae
Nom français : Clématite des haies
Noms vernaculaires : Herbe aux gueux
Description botanique courte : Plante sarmenteuse, grimpante, à tiges très longues atteignant 15 m de hauteur et pouvant recouvrir des buissons. Tiges pleines, un peu poilues. Feuilles pennées, à 3 - 7 folioles grandes, ovales, cordées à la base, entières, crénelées ou dentées, dépassant souvent 2 cm de largeur. Inflorescence en panicules nombreuses ; fleurs blanc-jaunâtre, à tépales oblongs, tomenteux sur les deux faces ; nombreuses étamines à anthères petites, égalant au plus le tiers du filet ; réceptacle velu. Carpelles peu comprimés, à arête plumeuse longue et flexueuse.
Type biologique : Phanérophyte lianescente
Floraison ou sporulation : Juin-Août
Écologie : De l’étage collinéen à l’étage montagnard. Espèce héliophile à mésosciaphile se rencontrant sur des substrats secs à frais, riches en bases en en azote, à pH basique à légèrement acide. Forêts alluviales (saulaies, peupleraies, aulnaies-frênaies) où il peut prendre une extension considérable en cas de dégradation du couvert forestier, fourrés préforestiers, lisières, haies, clairières.
Statut indigénat : indigène (ou natif)
Menace Rhône-Alpes : LC
Usages : Plante comestible (jeunes pousses) et médicinale (purgative et antigaleuse) mais à utiliser avec précaution du fait de sa toxicité.
Citer cette page merci de créditer :
Pôle d'information Flore et Habitats de Rhône-Alpes. 13/11/2018 www.pifh.fr
Images non libres de droit. Pour toute utilisation hors contexte, merci de nous soliciter préalablement.
© PIFH

CHOROLOGIE

Chorologie mondiale : Européo-caucasienne
Chorologie française : Commun dans toute la France à basse et moyenne altitude. Disparaît en haute montagne et localement des zones les plus thermophiles de la région méditerranéenne.
Chorologie Rhône-Alpes : Largement réparti sur la dition à l’exception de la frange la plus occidentale (Monts du Forez, Pilat, Plateau ardéchois, ouest des Boutières) et du massif des Alpes. Également quelques lacunes sans doute liées à des défauts de prospection.

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica

Consulter le glossaire