Cupressus sempervirens L., 1753

Cyprès d'Italie, Cyprès de Montpellier

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Cupressus sempervirens L., 1753
Famille : Cupressaceae
Nom français : Cyprès d'Italie, Cyprès de Montpellier
Noms vernaculaires : Cyprès de Montpellier
Description botanique courte : Arbre élevé, à écorce lisse gris-rougeâtre, à branches et rameaux irréguliers, serrés, dressés-appliqués, formant une cime longue et étroite. Feuilles squamiformes, étroitement imbriquées sur 4 rangs, triangulaires, glanduleuses sur le dos. Fleurs monoïques, en chatons terminaux, les mâles petits ovoïdes, les femelles subglobuleux portant 6 à 12 écailles. Cônes gris brun luisant, subglobuleux, de 2 à 3 cm de large, déhiscents, à écailles opposées en croix, épaisses, ligneuses, persistantes, terminées en écusson tétragonal mucroné vers le centre. Graines nombreuses, ovoïdes-comprimées, étroitement ailées, à 2 ou 3 cotylédons.
Type biologique : Nanophanérophyte sempervirente
Floraison ou sporulation : Février-avril
Écologie : Espèce héliophile ou semi-héliophile, xérophile, se développant habituellement dans les garrigues.
Statut exogénat : exogène (xénophyte, « alien »)
Menace Rhône-Alpes : NA
Menace Auvergne : NA
Usages : Originaire d'Europe orientale et d'Asie orientale, cet arbre est indissociable du paysage provençal, où il est planté en « brise Mistral » ou solitaire dans les jardins ou les cimetières.
Pour citer cette page, merci de préciser :
Pôle d'information flore-habitats-fonge d'Auvergne-Rhône-Alpes. 23/05/2019 www.pifh.fr
Images non libres de droit. Pour toute utilisation hors contexte, merci de nous soliciter préalablement.

Aucune photo disponible
pour ce taxon

© PIFH

CHOROLOGIE

Chorologie française : Principalement localisé dans la région méditerranéenne d'où il remonte par la vallée du Rhône jusque dans le sud de la Drôme et de l'Ardèche. Quelques mentions dans le Bassin aquitain et dans le Massif central. Présent en Corse.
Chorologie Rhône-Alpes : Localisé dans le Bas-Vivarais, dans les Cévennes, le Tricastin, les Baronnies et dans la Basse vallée du Rhône.

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica