Ephedra major Host, 1831

Éphèdre des monts Nébrodes

CARTOGRAPHIE

OPTIONS

   Carte de la répartition par commune
   Carte de la répartition par maille

LÉGENDE

Donnée récente (après 1990)
Donnée ancienne (1957 à 1990)
Donnée historique (avant 1957)
État de l'information dans le système d'information du PIFH à la date de consultation

FICHE DESCRIPTIVE

Nom botanique accepté : Ephedra major Host, 1831
Famille : Ephedraceae
Nom français : Éphèdre des monts Nébrodes
Noms vernaculaires : Grand Éphédra
Description botanique courte : Arbrisseau à allure de genêt, haut de 30 cm à 1 m, possède des rameaux grêles et filiformes, dressés ou ascendants, vert glauque, composés d'articles longs de 1 à 2 cm. Pieds mâles et femelles séparés, avec des fleurs en petits chatons dressés et coniques. Chatons femelles, contenant une seule graine à maturité, sont rouge orangé, charnus et ovoïdes.
Type biologique : Phanérophyte
Floraison ou sporulation : Mai-juin.
Écologie : Divers types de milieux rocheux calcaires : parois verticales, rocailles, « balmes » et vires thermophiles des basses et moyennes collines méditerranéennes, entre 400 et 1 500 m d’altitude. Plus rarement observé sur des murs et de vieilles ruines.
Statut indigénat : indigène (ou natif)
Statut(s) non réglementaire(s) : ZRADmé, ZRADal, ZRAD
Menace Rhône-Alpes : VU
Conservation taxon : Paraît peu menacé dans ses stations, souvent difficilement accessibles en pleine paroi et « balmes », mais cependant vulnérable. Cette espèce, en situation relique, possède des populations très faibles, comportant peu d'individus, où les pieds mâles et femelles sont souvent isolés depuis longtemps les uns des autres.
Usages : L'éphédrine tirée de diverses espèces d'uvette à des propriétés thérapeutiques importantes. Substance utilisée en médecine, notamment pour ses efficaces propriétés diurétiques. C’est également pour cela qu’elle est aussi absorbée par les sportifs désirant éliminer certains produits dopants.
Citer cette page merci de créditer :
Pôle d'information Flore et Habitats de Rhône-Alpes. 13/11/2018 www.pifh.fr
Images non libres de droit. Pour toute utilisation hors contexte, merci de nous soliciter préalablement.

Aucune photo disponible
pour ce taxon

© PIFH

CHOROLOGIE

Chorologie mondiale : Méditerranéenne
Chorologie française : Uniquement en région méditerranéenne (à l'exclusion de la Corse et du Gard), atteignant sa limite septentrionale dans les Hautes-Alpes, l'Ardèche, la Haute-Loire, l'Aveyron et l'Ariège.
Chorologie Rhône-Alpes : En Drôme (Baronnies et le Diois) et Ardèche uniquement (donnée ancienne retrouvée récemment à Crussol).

LIENS

image wikipedia image inpn image crsf image tropicos image Euro+Med image floraiberica image tela-botanica

Consulter le glossaire